Timbres et cartes postales sur DELCAMPE

Ny teny marina hoatra ny fia-pary, ka na lava aza, tsy lany hamamiana :
Les paroles vraies sont comme la canne à sucre que l'on mâche: quoiqu'elle soit longue,elle est douce partout.
Les timbres et cartes postales de ce blog sont en vente sur DELCAMPE.net , ci-dessous :

Pour traduire les articles de ce blog , cliquez sur un drapeau :

Manoava soa ampiantany, fa misy hiankinana; ary manoava soa vato, fa misy hipetrahana :
Faites du bien à une muraille et vous pourrez vous y appuyer .

1961 1/ NOSSI-BE ; Nosy-lava

1961


Page précédente 1960 28/28


L'année débute avec des ennuis le 3 janvier concernant l'attitude du greffier de Nossi-Bé.
En voici le compte-rendu et un télégramme du 9 janvier :




Amiral DE HELL
Commandant PASSOT
Commandant de corvette JEHENNE







J'ai l'honneur d'attirer à nouveau votre attention sur le greffier au sujet duquel je vous ai adressé tout récemment une lettre manuscrite.

Il ne tient aucun compte des ordres qui lui sont donnés.
Il s'absente très souvent du bureau pour aller en ville sans en avoir reçu l'ordre ou l'autorisation.
Son attitude équivoque me permet de supposer qu'il se livre en ville à des occupations qui n'ont aucun rapport avec ses fonctions.

Il ne revêt qu'une tenue kaki sans attribut, ni casquette, de telle façon qu'on peut le prendre pour un ex-militaire retraité ( en dépit de mes ordres évidemment).

Il n'a aucune aptitude pour le bureau, ainsi que vous pourrez le constater par la lettre ci-jointe qu'il m'a remise hier spontanément.
4)
Ce matin il est venu à mon bureau me tenir le langage suivant :  nous avons appris que vous désirez remettre au bureau l'agent PASCAL.
Nous ( il voulait sans doute dire "moi") nous voulons l'agent RABAROELINA.
J'ai en conséquence l'honneur de vous demander la mutation d'un fonctionnaire suspect, indésirable dans l'administration.
Je désirerais conserver ici les agents VOAVY, JOSOA; ce sont deux bons éléments.
Max se met lentement dans le bain mais je crois qu'il sera un bon élément.








.... Nossi-Bé le 9 janvier de VICE-PRÉSIDENT DU TRIBUNAL à DIRECTION DE MAISON DE FORCE DE NOSSI-BE :


Honneur vous demander bien vouloir mettre à ma disposition les dimanches et jours fériés les détenus RASOLOFOJON F. Régis et AVILINITRY Georges pour les besoins du service.




....




Cette demande me parait pour le moins suspecte car je ne vois pas quel service administratif  peut avoir besoin de détenus le dimanche et jours fériés.
Je précise alors que s'il s'agit de besoins pour la vie personnelle du juge, ils peuvent être détachés dans le cadre légal et moyennant paiement;




Le 5 janvier tout parait calme à Nosy-lava :


....


Les moteurs flanchent les uns après les autres. quand ce n'est pas le moteur lui-même, c'est la génératrice qui demande grâce.
Il y a trop longtemps que nous faisons les acrobates pour les faire durer;
Mais il n'y arien à faire contre la "vieillerie".
Vous nous demandez le volant pour réparer les pièces du moteur Alsthom. Ce volant pèse plusieurs centaines de kilos et il faudra au moins trois mois pour qu'il vous parvienne et autant pour nous revenir.A ce train,  j'ai bien peur que les deux moteurs encore en course ne nous laissent tomber avant. Je crois que le mieux serait d'acheter un moteur neuf dès maintenant, risque à nous restreindre par ailleurs.
Depuis que la pluie  a commencé à tomber les jardins fournissent des brèdes à ne savoir qu'en faire.
Malheureusement cela ne remplace pas la viande.
J'ai commencé un élevage de lapins qui laisse bien augurer.
L'herbe et le son ne me coûtent rien et il n'y a guère qu'un peu de paddy qui soit mieux.


...


Au moment de terminer ma lettre, GOZIE vient m'annoncer qu'un habitant de Tangerina nous a livré un boeuf. C'est toujours ça de gagné.






.......




Puis le 7 janvier M. MATHEI qui est toujours à Tuléar me fait part de ses difficultés qu'il confirme par lettre  :




B.P. 102
Tuléar le samedi 7.1.61
17h00



Monsieur le Directeur,

Faisant suite à notre conversation téléphonique de ce matin j'ai l'honneur de vous confirmer :
1.°/
que Madame MOSIN, femme d'un commissaire de police déjà assez haut placé, est licenciée de l'agence BNCI de Tuléar afin de donner sa place à Madame CADY.
2.°/
que Monsieur CADY est déjà logé par l"administration ça c'est fait à une vitesse record. Il y a des administrations qui attendent des mois lais LUI, le "caïd" CADY , a eu une case en une semaine, ce qui ne m’empêche pas de penser, par son comportement, qu'il doit avoir "une case en moins".
monsieur MALLET chef des services provinciaux de sécurité et de police, s'est chargé d'informer , incidemment, le commissaire MOSIN que la lettre, que monsieur Caïd avait envoyé à Monsieur LOTA, était entre les mains de monsieur PLANCHON.
J'espère que le signataire en ressentira une "grande joie".
bien sur je ne connais pas la teneur de cette lettre ignoble, pour employer votre adjectif, mais peut-être serait-il possible de lui donner une publicité restreinte auprès de M. RESAMPA , par exemple, ou (et) de Monsieur le Ministre de la Justice.




A suivre




page suivante 1961 2












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci par avance pour votre commentaire.